Rallye Belgique

Rallye Belgique

Un nouveau parcours de "Legend" pour les Boucles ?

On en aura beaucoup entendu parler ces dernières semaines. Les Boucles de Spa n’existent plus. Ou du moins, elles se déroulent désormais à Bastogne. Pour beaucoup d’entre vous, il s’agit d’un sacrilège. Et pour d’autres une opportunité de se développer sur une terre presque vierge de rallyes. Bien que connaissant son lot habituel de discussions extrasportives, l’édition 2015 des Legend Boucles fut relativement appréciée par les spectateurs présents. Avec malgré tout quelques bémols. Notamment au niveau de l’ambiance, qui n’est pas celle qu’elle était habituellement à Spa les années précédentes. Mais cela peut s’expliquer par la présence de plusieurs RT éloignés de Bastogne, éparpillant l’attention des spectateurs. Avec les années, espérons que cela puisse s’améliorer !

 

C’est évidemment au niveau du parcours que le changement se ressent le plus. Bien que Pierre Delettre n’ait pas encore su se défaire de deux anciens classiques des Boucles (Stoumont et Bodeux), il y a eu énormément de nouveautés au programme. Un parcours peut-être encore trop rapide par rapport à la moyenne imposée, mais qui regorge de beaux endroits. Peut-être que certains de ces endroits feront bientôt partie de la légende et seront un jour les dignes successeurs de la Clémentine, du jump de Ster ou du Gué des Artistes ?

 

Il y a tout d’abord la Mandarine et l’Eglantine, les deux spéciales forestières voulues pour remplacer la Clémentine. Il s’agit de deux très belles spéciales qui ont très certainement le côté « RAC » que leur annonçait l’organisateur. Mais elles n’égalent pas la Clémentine. La Clémentine était située à proximité du centre de Spa et proposait plusieurs accès faciles aux spectateurs, chaque année très nombreux à s’y rendre. Par contre, la Mandarine et l’Eglantine sont fort éloignées de Bastogne, voire isolées, et n’ont que très peu d’accès praticables disponibles pour les spectateurs. De plus, la Mandarine est une spéciale très rapide, qui ne permet pas toujours de faire suffisamment la différence étant donné la moyenne qui est à respecter. Si Eglantine a des chances de s’imposer à l’avenir, quel sort les organisateurs réserveront ils à la Mandarine ?

 

Il y aussi les 4 spéciales classiques tracées autour de Bastogne : Foy, Bourcy, Boeur et Cobru. Celle de Foy, spéciale d’ouverture en 2015, est très belle et relativement longue. Le premier quitter droite à Noville, a attiré beaucoup de spectateurs. Il est surtout facilement accessible mais aussi fort spectaculaire, c’est sans doute un futur grand classique. Il y a également une longue partie terre en fin de spéciale, avec plusieurs carrefours spectaculaires. La aussi, des virages qui pourraient attirer de plus en plus de monde les prochaines années. Sur la spéciale de Bourcy, il y a bien sur le droite sur terre au pied des éoliennes. Déjà emprunté l’an passé, ce virage risque bien de devenir un classique lui aussi. Lui aussi est facile d’accès et le terrain offre en plus une vue dégagée sur le virage. La spéciale de Boeur n’a par contre pas encore beaucoup fait parler d’elle. Sa place dans le timing de cette année ne la servait pas, la catégorie Legend n’y passant que de nuit. Mais près de Rachamps se trouve une belle portion terre qui pourrait bien faire parler d’elle dans les années à venir, surtout l’arrière droite pour y entrer. Enfin, il y a la spéciale de Cobru, elle aussi déjà utilisée en 2014. Il y a dans cette spéciale une belle portion sur terre très technique située près de Monaville qui a également de quoi plaire. Et l’avantage de cette spéciale est d’être plus lente, notamment grâce à cette terre, et de permettre aux pilotes plus rapides de faire la différence.

 

Ce ne sont ici que quelques uns des endroits qui pourraient devenir dans quelques années des grands classiques des Boucles. D’autant que Pierre Delettre a déjà annoncé avoir de nombreux tracés qu’il souhaite ajouter les prochaines années. Mais peut-être avez-vous d’autres coups de cœur sur ce nouveau parcours ? Que pensez-vous de la Mandarine et de l’Eglantine ? A moins que vous soyez toujours trop attachés à la région de Spa … ?

 

001.JPG

   Le premier quitter droite de la spéciale de Foy, spectaculaire et surtout facilement accessible.


010.JPG

L’entrée terre de Boeur, un endroit à revoir l’an prochain.


037.JPG

   A Cobru, une belle portion terre très technique où les meilleurs peuvent faire la différence.



27/02/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sports pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres