Rallye Belgique

Rallye Belgique

Les Belges en Amérique du Nord

           L'Amérique du Nord n'est certainement pas la partie du globe que l'on associerait le plus aisément au rallye. Comme dans beaucoup d'autres domaines, les Américains ont leur vision propre du sport automobile, avec notamment leurs sacrosaintes ovales. Et pourtant, c'est mal connaitre le rallye que de penser qu'il ne peut y avoir la-bas des épreuves prestigieuses ou des rallymen de talent. Dans les années 70, le Canada a eu droit à ses manches mondiales, avec tout d'abord le "Rally of the Rideau Lakes", et quelques années plus tard le "Criterium Molson du Québec". Les Etats-Unis n'étaient pas en reste avec le "Press-on-Regardless Rally" dans les années 70, puis le "Olympus Rally" dans les années 80. Et les pilotes européens n'étaient pas toujours souverains outre-Atlantique, les locaux tels que John Buffum, Walter Boyce, ou Gene Henderson (seul américain vainqueur d'une manche mondiale... en Jeep !) faisant mieux que se défendre.

 

           Et les Belges dans tout ça ? Et bien ils furent, ou sont encore, plusieurs à s'illustrer de l'autre côté de l'océan. Le premier de ceux-là fut sans doute Olivier Gendebien. Si vous ne connaissez pas Olivier Gendebien, sachez qu'avant d'avoir prêté son nom à un rallye provincial et national, il fut l'un des plus grands pilotes de Belgique, et même d'Europe. Plusieurs victoires aux 24 Heures du Mans, des podiums en Formule 1, et une longue série de victoires en rallye et en circuit. Un touche-à-tout d'exception qui tenta l'aventure, en 1964 et 1965, du Shell 4000. Un rallye de 4000 miles environ, s'étalant sur une semaine et traversant le Canada de part en part, le plus souvent de Vancouver à Montréal. Pour sa première participation en 1964, Olivier et son copilote local Mike Kerry terminèrent l'épreuve à une remarquable 4e place, au volant d'une "Amazone" officielle de Volvo Canada. En 1965 par contre, notre compatriote déclara forfait suite au décès accidentel de son épouse quelques jours à peine avant le départ de l'épreuve.

           Si vous voulez en savoir plus sur cette épreuve, voici un site particulièrement complet qui en relate toute l'histoire : Shell 4000.

 

           C'est presque 10 ans plus tard, à l'automne 1974, qu'eut lieu l'exploit suivant d'un Belge en Amérique du Nord. Et il s'agit sans doute du plus grand exploit. Lors du Press-on-Regardless Rally, la manche américaine du championnat du monde qui se déroulait dans l'état du Michigan, notre compatriote Christian Delferier copilotait le Français Jean-Luc Thérier. Et ils décrochèrent tout simplement la victoire, la deuxième à ce niveau pour Delferier, et la seule pour la Renault 17 Gordini. Une victoire décrochée sur tapis vert et qui semblait initialement s'offrir à Markku Alèn. Mais celui-ci fut pénalisé de 10 minutes par l'organisation en raison de l'excès de vitesse d'un véhicule d'assistance Fiat ! L'épreuve fut retirée directement du calendrier en 1975 après les nombreux incidents ayant émaillé cette édition 1974.

 

           Nous faisons ensuite un bon en avant jusqu'en 1982 pour retrouver un Belge aux Etats-Unis. Il s'agit de Léon Lejeune, un copilote verviétois globe-trotter, qui a dans sa carrière occupé le baquet de droite aux 4 coins du globe. Cette année-là, il lisait les notes au pilote français Jean-Paul Luc, dans une Renault 5 Turbo, et ils ont ensemble tenté le projet un peu fou de disputer une partie du championnat SCCA ProRally aux Etats-Unis. Leur campagne débuta par une prometteuse 4e place au Miller Centennial, dans le Colorado, derrière les intouchables Buffum, Millen et Woodner. Ils enchainèrent par le même résultat lors du Tour de Forest, dans l'état de Washington. Mais ce fut ensuite plus mitigé, avec une 11e place lors du Tostitos Coronado Rally (dans l'Arizona), et deux abandons lors du neigeux Press-on-Regardless Rally et du Reno International Rally.

 

           Plus près de nous, des pilotes belges firent leur réapparition sur les routes canadiennes à partir de 2000. Un autre projet un peu décalé permit à François Duval et Bruno Brissart, ainsi qu'aux frères Bob et Tom Colsoul, de s'aligner sur des Mitsubishi Lancer Evo 5 lors du Rallye Charlevoix en octobre 2000. Derrière la Subaru de Tom McGeer, la deuxième place de François Duval et la troisième de Bob Colsoul ponctuèrent cette participation de la meilleure façon possible. Cette même opération permit aussi à Dominique Jullien et à Fanny Duchâteau de s'aligner sur des épreuves québecquoises les années suivantes.

 

           Et aujourd'hui encore, il est un Belge qui s'illustre en Amérique du Nord. Vous souvenez-vous de David Sterckx ? Ancien cador du Groupe N en championnat de Belgique, vainqueur du Rallye de Sombreffe 2001, très spectaculaire en 2002 et 2003 au volant d'une Skoda Octavia WRC sur quelques épreuves belges. Il s'est depuis installé aux Etats-Unis où il continue d'assouvir sa passion pour le rallye.

           Et les performances sont au rendez-vous. En 2011, il a remporté le Prescott Rally, une épreuve comptant pour le championnat de la côte pacifique. Et depuis, il aussi signé plusieurs podiums sur des rallyes comptant pour le principal championnat du pays appelé "Rally America". Ses meilleurs résultats à ce niveau sont deux deuxièmes places, lors du Susquehannock Trail Rally (Pennsylvanie) en 2013, et lors du 100 Acre Wood Rally (Missouri) au début de cette année. Jusqu'en 2014, il était une des références dans la catégorie SuperProduction, l'équivalent du Groupe N, mais il s'est depuis attaqué à la classe Open, comparable au Groupe A chez nous, dans laquelle il retrouve des pilotes de référence tels que le britannique David Higgins.

           Habituellement secondé par des copilotes locaux, il a récemment permis à Renaud Jamoul de traverser l'Atlantique pour venir le copiloter et composer un équipage 100% belge lors de la dernière édition de l'Oregon Trail Rally. Une expérience qui s'est malheureusement soldée par un abandon. Mais voici un lien pour embarquer avec nos deux Belges pour une spéciale complète :

 

           Et si vous voulez rester au courant de toutes les performances de David Sterckx aux States, rejoignez vite sa page facebook David Sterckx Rallysport !



07/06/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sports pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres