Rallye Belgique

Rallye Belgique

Epreuves oubliées #3 : Circuit des Trois Provinces

           De nos jours, la ville de Huy est sans aucun doute considérée par les fans de rallye belges comme une des capitales nationales de leur sport. Chaque année, début novembre, et pendant plusieurs semaines tout au long de l'automne, ils n'ont d'yeux que pour la cité mosane et ses environs. Ce statut envié qu'a la ville de Huy, ne date pas d'hier. Le Rallye du Condroz est une institution depuis la fin des années 70, et dans les années 50 et 60, les Douze Heures de Huy comptaient parmi les très gros rendez-vous de la saison belge des rallyes. A une époque, la ville de Huy était tellement importante que le Championnat de Belgique y faisait escale à deux reprises dans l'année ! Et c'est l'un de ces deux rendez-vous qui sera au centre du troisième épisode de notre série consacrée aux épreuves oubliées.

 

           Cela nous ramène à la fin des années 60. Aux environs du mois de mars, le championnat visite Huy chaque année depuis le milieu des années 50 déjà, à l'occasion des Douze Heures. Mais en 1967, une petite épreuve voit le jour, organisée entre autres par le Motor-Club de Huy et le Marche-Moto-Club. Il s'agit du Circuit des Trois Provinces. Comme le nom des équipes organisatrices le suggère, le tracé du rallye sillonne la région entre Huy et Marche-en-Famenne. Une région dans laquelle se rencontrent les frontières de trois provinces, celle de Namur, de Liège, et de Luxembourg. Après une première édition hors-championnat réussie, le Circuit des Trois Provinces se voit directement repris dans le giron du Championnat de Belgique des rallyes nationaux dès l'année 1968.  Et c'est donc en mai de cette année-là, environ deux mois après la victoire de Gilbert Stapelaere aux Douze Heures de Huy, que le gratin belge de la discipline se retrouve une seconde fois en bord de Meuse.

 

           Lors de cette édition 1968, Stapelaere est justement forfait. Chacune des absences de l'ogre anversois est une occasion rêvée pour les autres pilotes de se mettre en évidence. En l'occurrence, c'est Jean-Marie Jacquemin qui est le grand favori aux commandes de sa très belle Alpine-Renault A110. Copiloté par "Chavan", il s'élance avec le numéro 1 sur les portières. Il est suivi au départ par le Porschiste Norbert Van Huffel. Deux étapes spéciales jalonnent le long parcours qui serpentent les campagnes entre Huy et Marche. Il y a tout d'abord la spéciale de Gives, un grand classique parcouru à trois reprises, et ensuite la spéciale de Marcourt, dans le Bois Del Core, empruntée à deux occasions.

           Jacquemin et "Chavan" n'eurent pas la moindre occasion de confirmer leur statut de favoris, la mécanique de la belle Française les trahissant très rapidement. Van Huffel non plus ne figurait pas aux avant-postes, étant peu à son avantage sur les deux spéciales proposées. Et comme cela arrive souvent en région hutoise depuis plusieurs décennies, ce sont les locaux qui se taillèrent la part du gâteau. Le garagiste andennais Claude Collaer et sa copilote "Anita" décrochèrent la timbale avec leur Renault 8 Gordini. Ils s'imposèrent au détriment de l'équipage hutois Lacroix - Randaxhe, eux aussi en R8 Gordini, en tête tout au long de l'épreuve mais perdant 3 minutes après une crevaison en toute fin de parcours.

 

           C'est assez logiquement que le Circuit des Trois Provinces, tout comme les Douze Heures de Huy, figure toujours au calendrier belge en 1969. L'épreuve qui a lieu le week-end des 18 et 19 mai hérite même du statut international ! Le plateau est particulièrement relevé : Jean-Marie Jacquemin, "Christine", "Chavan", Rudolf Moortgat, Hermès Delbar, Jean-Pierre Gaban... Et cette fois, Jean-Marie Jacquemin ne laisse pas passer sa chance. Il s'impose, toujours au volant de l'Alpine-Renault A110. Il devance la Porsche 911 de Gaban et la BMW 2002 de Van Dijck. Moortgat (Cortina Lotus) et "Christine" (Alfa Romeo Spider) complètent ce top 5 de haut niveau.

 

           Malheureusement, seules ces trois éditions du Circuit des Trois Provinces eurent lieu. L'épreuve disparut en 1970 avant de sombrer dans un oubli quasi total. Et pourtant, il y a encore des personnes de nos jours qui cherchent à honorer la mémoire de ce rallye. Entre 2009 et 2011, des passionnés ont organisé une nouvelle version de cette épreuve, réservée aux voitures anciennes et dans un format uniquement d'orientation. Sur un parcours allant toujours de Huy à Marche, et passant par plusieurs hauts-lieux de l'épreuve d'antan, notamment par Marcourt.

           Et, comme pour les autres rallyes évoqués dans cette série des épreuves oubliées, si vous disposez d'archives ou d'images de ce Circuit des Trois Provinces, n'hésitez surtout pas à le faire savoir !



17/06/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sports pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres